Chroniques

Amalia

Par : Daryl Delight

Ma lecture, mon avis…

Combien de fois ai-je poussée des exclamations d’incrédulité pendant ma lecture? Surement une bonne centaine si ce n’est pas plus. Tu recherches un livre, qui même après plusieurs lectures te donnera toujours autant de frissons? Un livre qui est pire que n’importe quelle addiction? J’ai le livre parfait pour toi. Amalia. C’est la chronique la plus difficile que j’ai eu à faire jusqu’à maintenant. Cela m’a pris plusieurs jours pour trouver les mots pour faire cette chronique. Mettre un adjectif à ce roman est du domaine de l’impossible, il est tellement à la fois. C’est la première fois que je lis un roman plusieurs fois de suite sans jamais m’en lasser. Peu importe le nombre de lecture, j’ai toujours autant peur et autant de frissons qui me parcourt.

Quatrième de couverture

Amalia se rend au manoir des rêves pour y retrouver Daniel, son mari. Un lieu qu’ils connaissent puisqu’ils y ont passé leur nuit de noces dix ans auparavant. Bien avant que les disputes ne deviennent la routine dans leur couple et qu’ils décident de faire une pause. Ils s’y retrouvent pour tenter une réconciliation. Et même si l’orage et la pluie décident de lui pourrir le week-end, Amalia compte bien régler ses comptes avant de laisser Daniel poser à nouveau les mains sur elle. Malheureusement, le naturel de son mari manipulateur revient au galop et une dispute éclate. Dans la tourmente, Amalia l’assassine accidentellement. Prise de panique, elle va tout faire pour élaborer un stratagème et se débarrasser des preuves. Mais une fois revenue dans la chambre, alors que tout semble se dérouler parfaitement, Amalia découvre que le cadavre a disparu… Rêve ? Folie ? Manipulation ? Le cauchemar ne fait que commencer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s