Chroniques

Karma

Ma lecture, mon avis…
Mordue invétérée de Théo Lemattre, ses livres sont tous sans conteste de purs bijoux de littérature. Je veux vous parler aujourd’hui de son dernier roman qui a paru au moment où vous lirez ceci. KARMA. Ce mot à des définitions différentes pour chacun d’entre nous. Plongez dans la définition imaginative qu’a Théo du Karma. Vous ne regretterez pas, un livre qui peut être placé directement en haut de ma liste de coup de cœur. Un vocabulaire riche des personnages plus qu’attachants et une ambiance légère parfaite pour l’été. Deviner quoi? Nous sommes justement en été, le moment parfait pour lire se livre sans prise de tête. Un livre que je compte bien relire lorsque j’aurais besoin d’un livre léger et qui m’éloignera de la réalité l’espace d’un moment.

Quatrième de couverture
Le karma… il nous suit de notre naissance à notre mort.
Jérémy n’est ni mort, ni vivant. Dans un état de conscience spirituel des plus obscurs, il est appelé à passer vers un autre monde, celui dans lequel il sera jugé pour ce qu’il a fait.
L’enjeu n’est pas des moindres : sa vie.
Jérémy, malgré la gravité de la situation, n’a qu’une idée en tête : retrouver sa petite-amie, avec laquelle il a eu cet accident de voiture, pour lui dire tout ce qu’il n’a jamais su lui exprimer. Un souhait incompatible avec les forces supérieures qui lui font face.
Malgré lui, Jérémy va se retrouver empêtré dans une folle course poursuite qui le poussera dans ses derniers retranchements.
Connaissait-il vraiment Julie, sa petite amie, aussi bien qu’il le croyait ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s