Chroniques

La douzième victime

Par Cyril Vallée

Éditions Heartless

Ma lecture, mon avis…

Lorsque je commence un ouvrage, je ne peux pas m’empêcher d’aller voir le nombre de chapitres que ce dernier contient. En débutant la douzième victime, j’ai pensé « zut! Il y a seulement 70 chapitres. » C’est un livre qui commence comme une bombe. Il capte l’attention dès les première lignes. Un vocabulaire soigné, des mots choisi.

Avec ce roman, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde pendant toute ma lecture.

J’ai lu ce livre sans ressentir le sentiment de lassitude qui nous accompagne parfois.

Attention! Ce livre peut être dangereusement addictif, ne pas lire en marchant.

Quatrième de couverture

Strasbourg. Un train percute une berline de luxe. Le conducteur, un influent chercheur en IA, est retrouvé à des dizaines de mètres de l’impact. Lyon. La même nuit, le laboratoire qu’il dirigeait est piraté. Alors qu’il était sur le point de faire une découverte majeure, les résultats de ses recherches ont disparu. Et avec, quelque chose qui va susciter la convoitise de beaucoup de monde.Des mercenaires prêts à tout, agissant en pleine rue. Des expérimentations secrètes. Des agents de la sécurité intérieure.Rien ne sera épargné au commandant Luc Saint Antoine, à qui l’on impose l’affaire. Il ne se doute pas à quel point elle va bouleverser sa vie. Il va mener la plus incroyable enquête de sa carrière.

L’auteur, un humain

J’ai décider d’ajouter une petit rubrique pour mettre de l’avant le côté humain des auteurs qui nous permettre d’apprécier leurs nombreuses heures de travail.

Voici ce qui est ressorti de notre petite entrevue.

Cyril Vallée, la quarantaine 3 romans 1 nouvelle( en cours et publiés). Jamais nous le verrons à la télévision dans une émission de danse, il est plus du type deux pied gauche que danseur étoile.

Il est un homme ( et oui!) Qui as de l’humour et avec qui ont peut parler de tous. Aime les animaux,il a deux chats mais aussi deux adolescents. Il est se ceux qui ont un travail mis à part l’écriture, il écrit tout le temps et n’importe où.

Lorsque je lui est demandé s’il pouvait écouter une seule musique pour le reste de ses jours, laquelle se serait, il en a quand même choisit deux ( ha le hors la loi). Bohemian Raspody et Vissi d’arte sont les musiques choisie. Les connaissez-vous?

Finalement, Cyril ne dort pas avant 23h, préfère le chocolat aux friandises. Il est un auteur acceptant la critique et il la préfère constructive.

Bref, n’hésitez pas à me dire si vous avez aimer ça en savoir plus sur l’auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s