Chroniques

Parti

Par Marie-Noëlle Gelot André

Ma lecture, mon avis

C’est la première fois que je me reconnais autant dans un personnage. Dans un jeune garçon qui plus est. Maxime semble au premier abord être un garçon de treize ans des plus banal. Toutefois nous nous rendons vite compte que rien n’est comme nous l’aurions pensé. Un jeune garçon incompris des adultes qui l’entoure. Je me souviens à cet âge, je ne comprenais pas pourquoi les parents devaient toujours avoir raison. Il n’est non plus facile pour un adolescent de l’age de Maxime de se mettre à la place de ses parents. J’ai eu mal pour les parents mais aussi un sentiment de liberté pour Maxime. Il ne parti toutefois pas totalement seul. J’ai passée un agréable moment de lecture. Personnages humain et authentique. Qui sait. Peut-être qu’un jour je rencontrerai un Maxime quelque part.

Quatrième de couverture

Il suffit de pas grand-chose pour se sentir incompris et découragé au point d’avoir envie de tout quitter lorsqu’on est adolescent : une dispute, un malentendu, des brimades….

C’est ce qui arrive à Maxime. Suite à une bagarre au collège, il décide de partir rejoindre une amie rencontrée sur internet.

Son périple va le conduire de la ville d’Arbois de son Jura natal, jusqu’à la ville de Denain dans le Nord avant de se terminer dans la Capitale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s