Chroniques·Services de presses

La rebelle de Castel Dark

Par JC Staignier

Ma lecture, mon avis…

Je ne sait toujours pas comment commencer cette chronique. Wahou! Vivement le tome trois! C’est bien pour commencer non?

Des personnages digne des plus grand best-sellers. Ils ont du caractère. Un sacré caractère. Personnellement je voudrais pas me les mettre a dos. J’ai un fort caractère mais ce n’est rien comparé à Aelis. Une jeune femme que j’ai adoré voir s’épanouir durant le premier tome. Une femme a présent.

Pour ce qui est de l’histoire, on ressent dès le début que l’auteure à porté un réel attention au détails autant au niveau historique que de concordance avec le tome précédent.

Un roman qui permet de s’évader, dans un monde aussi difficile que le nôtre.

Quatrième de couverture

Angleterre, 1396.

Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?

Un commentaire sur “La rebelle de Castel Dark

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s